Gérard Cochet (1888-1969)

Gérard Cochet (Avranches, 1888 – Paris, 1969)
La mort de Charles le Téméraire
1914, huile sur toile, acquisition en 1931, Musée d'Art et d'Histoire.

Peintre et graveur français du XXe siècle, Gérard Cochet se démarque des œuvres pour lesquelles il est connu avec cette huile. En effet, il a principalement effectué des portraits et des paysages, des tableaux de baigneuses, mais aussi des décors de théâtre. Pour l'anecdote, il a d'ailleurs décoré le foyer du théâtre de Belfort.

Le tableau a été peint à une date clé de l'histoire de France car il correspond au début de la Première Guerre Mondiale, période de tensions internationales et d’instabilités ministérielles où des territoires sont réclamés. C’est le cas de la Lorraine, où est précisément décédé à Nancy le 5 janvier 1477, le légendaire Charles de Valois-Bourgogne, le dernier duc de Bourgogne. Non pas représenté dans sa puissance, il apparaît ici tel un Christ mis au tombeau. Cette peinture d’histoire représente la fin d’une vie, celle d’un roi.

Au premier plan, dans un dénuement le plus total se trouve sa dépouille, sans aucun ornement. Tel le Christ lors de sa Descente de Croix, ce roi réputé pour son courage, ses ambitions et son caractère indomptable, se présente comme un homme devant la mort. La position du corps fait écho à la forme de la croix de procession. Le corps pâle est associé à un linceul immaculé, lequel est tenu par deux hommes, probablement issus de sa cour. À leurs cotés, un lévrier au corps longiligne veille, symbole de fidélité. Sa tête est légèrement inclinée en signe de respect et de peine. Enfin, à l'arrière- plan, en une sorte de procession se tiennent deux moines, l'un portant une bougie, lien entre le monde des vivants et celui des morts et le second une croix, élément qui rappelle la place omniprésente de l'Église catholique dans la vie de chaque homme au Moyen Age. Cette glorification de Charles le Téméraire aurait à voir avec le langage métaphorique de la peinture d’histoire, propre à l’académisme de la fin du XIXe siècle.

Informations annexes au site