Exposition temporaire

René Lièvre : "Photographe de l'ombre"

Durant le Mois de la Photo, et jusqu'au 11 juin 2018

Le musée d’Histoire de Belfort et la Galerie du Sauvage à Porrentruy souhaitent la découverte d’un photographe exceptionnel, auteur d’un trésor constitué de clichés en noir et blanc qui dormait jusque-là dans de discrètes boîtes d’archives.

René Lièvre débute la photographie en juillet 1962. L’histoire prend son origine à Paris, lors d’un séjour durant lequel il effectue quelques clichés et se prend au jeu. Il utilise d’abord le petit format, puis il passe au format 6x6.

René Lièvre, peintre en bâtiment de profession, investit pendant plus de quinze ans son temps et ses week-ends pour se consacrer à capter le beau pris sur le vif. Le samedi ou le dimanche, lorsque sa femme infirmière part travailler, il parcourt le Jura pour immortaliser des petits moments d’éternité. Il photographie la nature, un sujet donné, mais plus encore les gens rencontrés, un enfant, une famille, un client de bistrot.

J’aurais aimé être invisible.

Ainsi pense René Lièvre, photographe amateur, qui explique sa manière singulière d’approcher son sujet. Souffrant d’un léger handicap au niveau de la vue, il ne voit qu’à 90% d’un œil et à 10% de l’autre, ce qui lui confère un regard différent mais surtout une manière d’être face à laquelle le sujet baisse la garde, sans méfiance.

Avec son appareil réflex dont la visée lui permet de ne pas regarder les personnes directement, il produit ainsi une œuvre remarquable et atypique. Grâce à son attitude et sa discrétion, les passants acceptent la présence de ce drôle de bonhomme qui photographie ses pieds.

 

Au marché de Porrentruy ou de Belfort, il se mêle à la population tout en restant en retrait, laissant les sujets oublier sa présence. Aimant travailler seul et à la lumière matinale, René Lièvre affectionne tout particulièrement les débuts de journée

quand la vie se met en place.

Cherchant sans cesse à progresser, il va chercher les conseils chez son ami photographe Ernest Leuenberger à Porrentruy. Malgré son statut d’amateur, le travail photographique de René Lièvre est exceptionnel, parvenant à transmettre des instants et des émotions hors du temps, arrachés à une époque révolue. René Lièvre, qui a aujourd’hui 81 ans, vit à Fontenais.

Retrouvé toute la programmation du mois de la photo ici.

Informations annexes au site